Le craving tabagique, un symptôme de sevrage parfois difficile à gérer

Le craving tabagique est un véritable piège conduisant les fumeurs à la rechute
craving tabagique laserostop centre laser anti tabac

Lorsque l’on arrête le tabac, le craving peut être un véritable piège et conduit de nombreux fumeurs à la rechute chaque année. Mais quel est ce phénomène ? À quoi est-il dû ? Comment faire pour ne plus en souffrir ? LaserOstop vous livre tous les trucs qui marchent pour lutter contre les envies insurmontables de fumer et en finir définitivement avec la cigarette !

Qu'est-ce que le craving tabagique ?

La définition du craving

Le mot craving est un anglicisme qui vient du verbe « to crave » que l’on utilise pour parler d’un besoin fort de faire ou d’obtenir quelque chose. Dans le cadre de la consommation de tabac, le craving désigne une envie importante, mais surtout irrésistible de fumer. Il s’agit de ce moment si particulier où vous seriez capable de retourner tout votre logement pour trouver ne serait-ce qu’une demi-cigarette. C’est aussi lui qui pousse certains fumeurs à faire des dizaines de kilomètres un dimanche pour dénicher un bureau de tabac ouvert lorsqu’ils n’ont plus aucun paquet en stock. Vous l’avez compris, il est très difficile de lutter contre ces envies impérieuses.

Un véritable facteur de rechute

Le craving est présent dans toutes les addictions et se révèle être un frein, mais surtout un facteur de rechute fréquent chez les personnes qui souhaitent se sevrer. Car, hélas, le craving ne cesse pas à l’arrêt des toxiques. Il peut même perdurer pendant relativement longtemps. Tous les fumeurs et ex-fumeurs le subissent, même quand ils ne connaissent pas son nom ! Pour les consommateurs réguliers de tabac, la solution est simple : il suffit d’allumer une cigarette pour qu’il se dissipe. Mais, lorsque l’on s’est lancé dans une démarche de sevrage tabagique, cela s’avère plus compliqué.

Les mécanismes du craving

La nicotine est une substance psychoactive. Cela signifie qu’elle agit sur le cerveau et modifie le fonctionnement des circuits neuronaux, poussant le fumeur à avoir sans cesse besoin de sa dose de nicotine. Cela explique en partie ce symptôme. Mais, il y a aussi un autre aspect qui sous-tend celui-ci. En fumant toujours dans des circonstances similaires, une forme de conditionnement s’installe. À l’arrêt du tabac, la consommation cesse, mais les situations dans lesquelles elle avait lieu perdurent. C’est dans ces contextes particuliers que des envies irrépressibles peuvent apparaître.

Qu'est-ce qui favorise l'envie irrésistible de fumer ?

Cette envie de fumer est due à la dépendance physique et psychique au tabac, mais ce sont surtout les facteurs environnementaux et psychologiques qui sont à son origine.

Une garantie nationale

Nos centres laserOstop vous garantissent une prise en charge gratuite dans toute la France

Praticien(nes) à votre écoute

À votre écoute et un service client 6j/7

Sans contre-indication

La méthode laserOstop est un protocole personnalisé qui s'adapte à chacun et sans contre-indication

Discrétion & confidentialité

Nos centres laserOstop sont tenus à la confidentialité de vos traitements de façon à protéger votre intégrité

La dépendance physique

Lorsque vous n’avez pas fumé depuis plusieurs heures ou durant les premiers temps du sevrage, le manque de nicotine peut être responsable d’une envie difficilement supportable de fumer. Il suffit alors d’en apporter à l’organisme pour régler le problème. Mais, au cours d’un sevrage tabagique, vous vous rendrez vite compte que l’utilisation de substituts nicotiniques n’est pas suffisante pour mettre fin à ce phénomène, qui dure souvent bien au-delà de la phase de sevrage physique.

Les facteurs favorisants d'ordre psychologique et environnemental

L’acte de fumer est intimement lié à vos habitudes de vie, à vos émotions et à l’environnement qui vous entoure. Toute situation susceptible de vous remémorer de bons moments, mais aussi de mauvais moments passés avec la cigarette peut donc provoquer un craving. Parmi les facteurs favorisant une envie incontrôlable de fumer, on peut citer, entre autres, le fait de :

 

  • vous retrouver dans un contexte dans lequel vous aviez systématiquement l’habitude d’allumer une cigarette (en buvant un café, à la pause durant votre travail, lors de sorties entre amis, au réveil, etc.),
  • côtoyer des fumeurs ou inhaler leur fumée de cigarette,
  • connaître une situation de stress, d’anxiété, de déprime,
  • fréquenter un lieu dans lequel vous fumiez habituellement (bar, discothèque, chez certains amis ou même chez vous).

Peut-on surmonter le craving tabagique sans se jeter sur une cigarette ?

Par définition, le craving est intense, mais il est extrêmement court. En moyenne, l’envie de fumer ne dure que 3 à 5 minutes. Passé ce délai, elle diminue puis disparaît. Il est donc tout à fait possible de surmonter cette envie sans céder au besoin irrésistible de fumer, mais cela va vous demander de faire quelques efforts pour cela. Des sensations aussi fortes ne peuvent évidemment pas se dissiper si vous focalisez dessus.

Dépasser le craving au début d'un sevrage tabagique

En début de sevrage tabagique, l’envie de fumer peut être liée au manque physique de nicotine. Or, vous pouvez agir sur cet aspect de la dépendance en prenant un substitut nicotinique. Dans l’idéal, il est préférable d’utiliser un dispositif à libération prolongée, comme le patch, ou de consommer des gommes régulièrement pour prévenir le besoin de nicotine.

Ce qu'il faut faire dans tous les cas

Que vous ayez arrêté de fumer récemment, il y a plusieurs mois ou même plusieurs années, la principale stratégie à mettre en place pour surmonter l’envie de fumer est de quitter la situation qui l’a engendrée. Ensuite, vous devrez vous occuper l’esprit pour ne plus y songer.

Vous pouvez, par exemple, vous concentrer plus fort sur votre activité en cours ou bien faire quelque chose que vous aviez l’intention de faire plus tard. Vous pouvez également prévoir une stratégie prête à l’emploi, spécialement pensée pour ces moments. C’est ce que recommandent les praticiens spécialisés en thérapies cognitives et comportementales (TCC). Dans ce cas, vous pouvez, par exemple, choisir de vous laver les dents ou de faire une petite séance de méditation chaque fois que vous vous retrouvez dans cette situation délicate.

Dans tous les cas, si vous faites le nécessaire, le besoin de fumer ne sera plus qu’un souvenir en moins d’une quinzaine de minutes.

Comment en finir avec le craving à long terme ?

Souvenez-vous de ce qui vous a poussé à arrêter le tabac !

Pour en finir durablement avec ce phénomène très inconfortable, il est important de vous rappeler pourquoi vous avez désiré arrêter de fumer. Bien sûr, vous l’avez probablement fait en priorité pour éviter les soucis de santé ou contribuer à leur résolution. Mais, dans le cadre d’une envie de fumer, ce qui marche le mieux est de penser à un bénéfice immédiat du sevrage. Par exemple au fait que vous n’avez plus mauvaise haleine, que vos enfants ne vous reprochent plus de sentir la cigarette, mais aussi que vous ne les exposez plus à des fumées toxiques.

Éliminez tout ce qui donne envie de fumer

Dans l’idéal, il faudrait que vous changiez les habitudes qui provoquent le plus souvent votre envie de fumer. Certaines seront probablement difficiles à modifier, mais vous trouverez certainement des aménagements pour plusieurs d’entre elles. Vous pouvez, par exemple, choisir de boire votre café dans une autre pièce ou un autre bar ou encore vous mettre au thé au lieu du café. Pensez aussi à effectuer vos pauses pendant les heures de travail dans un lieu différent et à éliminer au maximum les situations génératrices de stress et d’anxiété. Petit à petit, vous romprez avec vos anciennes habitudes et serez moins tenté de fumer.

Veillez également à vous débarrasser de tout ce qui peut vous rappeler la cigarette ou faciliter le fait de fumer. Jetez ou donnez les paquets de cigarettes neufs ou entamés. Cachez les cendriers restés bien en vue. Rangez les briquets qui traînent, etc.

Des médicaments qui peuvent aider… ou non !

Il existe des médicaments qui peuvent contribuer à lutter contre l’envie de fumer. Malheureusement, cela signifie que vous remplacez une addiction par le recours à des traitements médicamenteux, ce qui n’est pas idéal. Le mieux est de trouver les ressources en vous pour contrôler vos envies. Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous faire aider ! Votre spécialiste du sevrage sans substitut laserOstop vous propose une solution efficace, simple, rapide et surtout sans effets secondaires pour arrêter de fumer et surmonter plus facilement ces envies de fumer.

 

laserOstop, pour dire stop au craving

Grâce à un laser à faible densité fonctionnant par photobiomodulation, laserOstop agit directement sur les points réflexes qui provoquent l’envie de fumer. Il permet ainsi d’arrêter la cigarette sans souffrances et sans faire appel à des substances chimiques. Cette méthode a déjà séduit des dizaines de milliers de fumeurs, ou plutôt d’ex-fumeurs !

Non invasif, indolore, sans danger et ne déclenchant pas de mécanismes de compensation, le laser stop tabac laserOstop est efficace en une seule séance. Cette technique marche chez toutes les personnes souhaitant mettre fin à leur dépendance au tabac, y compris chez les fumeurs de longue date. Vous pouvez en bénéficier, en France et en Suisse, dans vos centres de sevrage tabagique spécialisés laserOstop.

Arrêtez de fumer maintenant !

Prenez rendez-vous en ligne dans votre centre laser anti tabac laserOstop le plus proche de chez vous !

Partagez cet article

Prendre rendez-vous

Arrêtez de fumer maintenant !

Prenez rendez-vous en ligne dans votre centre laser anti tabac laserOstop le plus proche de chez vous !
+ 0
Sevrages effectués depuis 2021
+ 0
Centres en France, à la Réunion, en Martinique et en Suisse
+ 0
L'avis de nos clients confirment de notre efficacité

Nouveaux centres

Articles récents