Mégot de cigarette 1er déchet mondial

megot de cigarette premier dechet mondial laserostop laser anti tabac

Mégot et pollution : la cigarette dégrade aussi la santé de la planète

Petit et peu impressionnant à première vue, le mégot de cigarette engendre une quantité de déchets hallucinante chaque année. Il est même devenu le premier vecteur de pollution au niveau mondial et s’avère être un fléau pour les océans. Zoom sur la pollution au mégot de cigarette.

Pollution : le mégot, premier déchet mondial

Jeté sans y réfléchir dès que la cigarette est finie de fumer, le mégot est certes petit, mais source de pollution. Si certains fumeurs se comportent en citoyens et éliminent leurs mégots de manière appropriée, beaucoup ont encore tendance à le laisser tomber à terre. On estime que plusieurs milliards de mégots atterrissent au sol chaque jour dans le monde. Et sur cette quantité astronomique, environ 40 % finissent leur course dans les océans.

Loin devant les pailles et sacs en plastique, le mégot de cigarette est aujourd’hui devenu le premier déchet mondial. À lui seul, il représente 40 % des déchets récupérés lors des campagnes de nettoyage réalisées en ville et sur les littoraux. Sachant qu’il met entre 1 et 12 ans pour se dégrader dans la nature, ce constat est inquiétant. D’autant plus lorsque l’on prend conscience du nombre de composants néfastes que libérera le mégot en question au fur et à mesure de sa décomposition.

Dans 98 % des cas, la section non fumée de la cigarette contient le filtre chargé d’empêcher une partie des substances les plus nocives d’être inhalées par le fumeur au cours de sa consommation de tabac. Autrement dit, les mégots de cigarette sont extrêmement riches en composés toxiques, que cela soit pour l’organisme humain ou pour l’environnement.

Mégot et pollution de l'eau

Qu’ils soient jetés en ville ou dans la nature, les mégots finissent immanquablement par polluer les réserves d’eau de la planète. On estime qu’un seul mégot a le pouvoir de contaminer jusqu’à 500 litres d’eau. Et autant vous dire que ce résidu de cigarette ne fait pas la distinction entre eau potable et eau impropre à la consommation !

Indépendamment de la contamination potentielle de l’eau potable, la pollution générée par le mégot touche surtout les écosystèmes aquatiques, tant dans la mer qu’en eau douce. Les déchets engendrés par la consommation de tabac sont en partie responsables d’une destruction de la faune et de la flore marines.

Sur les 4000 substances toxiques que contient le mégot de cigarette, environ 2500 sont toujours là après filtration de l’eau. Concrètement, cela signifie que si l’eau traitée par votre station d’épuration locale a été contaminée par les polluants présents dans une cigarette, une bonne partie de ceux-ci demeureront dans l’eau qui sort de votre robinet.

Une garantie nationnale

Nos centres laserOstop vous garantissent une prise en charge gratuite dans toute la France

Praticien(nes) à votre écoute

À votre écoute et un service client 6j/7

Sans contre-indication

La méthode laserOstop est un protocole personnalisé qui s'adapte à chacun et sans contre-indication

Discrétion & confidentialité

Nos centres laserOstop sont tenus à la confidentialité de vos traitements de façon à protéger votre intégrité

Pollution au mégot : des milliers de substances chimiques dans la nature

Non seulement voir des montagnes de mégot joncher le sol n’est pas très joli visuellement, mais elles sont surtout synonymes d’une pollution préoccupante. En premier lieu, le filtre lui-même renferme des matières plastiques, notamment de l’acétate de cellulose, qui se dégrade très lentement. D’autre part, il est chargé des substances qu’il a autrefois filtrées et celles-ci n’ont rien qui fasse rêver. Entre les métaux lourds (cadmium, plomb, mercure), les poisons reconnus (acide cyanhydrique, arsenic) et les différentes substances chimiques (ammoniac, naphtalène, nicotine, etc.), c’est un véritable cocktail chimique qui se retrouve dans la nature.

Quand jeter un mégot de cigarette coûte des milliards en dépollution

Si jeter un mégot de cigarette est un geste parfois réalisé de manière inconsciente ou sans penser aux conséquences, récupérer les milliards de tonnes de déchets ainsi engendrées demande de lourds investissements financiers et humains. Si de grandes opérations de collecte des déchets sont régulièrement lancées par des collectivités ou des associations, elles sont loin d’être suffisantes.

Il revient donc généralement aux services de propreté des mairies concernées de se charger de la récupération des déchets générés par les fumeurs, mais aussi de leur traitement. Bien évidemment, cela représente un coût conséquent, souvent financé par les impôts locaux. Finalement, dans cette histoire, tout le monde paye : le fumeur qui expose son organisme aux substances toxiques de la cigarette, la collectivité chargée de ramasser les mégots abandonnés, et même les non-fumeurs qui financent l’impôt local.

Comment arrêter de polluer lorsque l'on est fumeur ?

Faire preuve de civisme

La pollution des mégots est aussi délétère pour l’organisme du fumeur que pour la planète. Si la cigarette est indispensable à votre confort, pensez à éliminer ce qu’il en reste dans un cendrier urbain ou un cendrier nomade que vous gardez avec vous. Cela est d’autant plus pertinent que jeter son mégot sur la voie publique est aujourd’hui sanctionné d’une amende de 68 € en France.

Arrêter de fumer avec laserOstop

Peut-être que la meilleure solution pour préserver votre santé comme celle de l’environnement est tout simplement d’arrêter de fumer ? Un sevrage tabagique vous donne l’occasion de détoxifier votre organisme, de ne plus exposer votre entourage au tabagisme passif et de mettre fin à la question de l’élimination de vos mégots de cigarettes.

laserOstop est une méthode pour arrêter le tabac grâce à un laser qui agit par photobiomodulation pour mettre un terme à l’envie incessante de consommer une cigarette. Montrant une efficacité record de 90 % 1 an après avoir suivi le protocole de soin, cette technologie indolore et sans effets secondaires a déjà aidé des milliers de fumeurs à se passer de la cigarette. Ultra-efficace, elle ne demande qu’une seule séance d’une heure réalisée en centre de soin spécialisé laserOstop pour donner des résultats !

Pour finir…

Arrêter de fumer permet d’agir sur deux des aspects qui posent problème au niveau environnemental. Non seulement il ne sera plus question de mégot à jeter, mais, en plus, vous participerez à réduire la nécessité de produire du tabac. Or, la culture et le séchage des feuilles utilisées dans l’industrie de la cigarette engendrent chaque année plus de déforestation et génèrent des gaz à effet de serre. L’arrêt du tabac est donc un geste écoresponsable à bien des égards !

Arrêtez de fumer maintenant !

Prenez rendez-vous en ligne dans votre centre laser anti tabac laserOstop le plus proche de chez vous !

Partagez cette article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on email